[Comics #13] Saga, tome 01 – Brian K. Vaughan & Fiona Staples

Titre original : Saga, book 1 (2012)
Traducteur : Laurent Queyssi – Studio Makmacoup_coeur

Dans ma bibliothèque – Première lecture
Ma note : coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_plein

        

4è de couverture

        

[mantra-multi][mantra-column width= »1/1″]

Editions Urban Comics – 2013 – 168 pages

          

         

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos.[/mantra-column] [/mantra-multi]

     

La bulle qui ne révèle rien ou presque

       

       

Mon avis

       

Intriguée par l’auteur déjà lu pour Y le dernier homme, séduite par la couverture et influencée par Lelf, moi qui n’étais rentrée dans la librairie que pour acheter un cadeau, je suis repartie avec le dit cadeau + le premier tome de Saga (mais j’ai résisté à prendre plus, c’est bien quand même non ?).

Donc, Saga. Saga c’est l’histoire d’un couple racontée par leur progéniture. C’est des personnages aux formes diverses et bizarres (un humanoïde à tête télé, c’est pas bizarre ça ?). Saga ça parle de guerre, ça parle de clivage social, d’amour, de destin, de conscience. C’est une introduction magistrale à un univers à la dérive, sur le point de changer.

On plonge directement dans l’intrigue, et il n’y a pas beaucoup de temps mort. Ben voui, sont en fuites les zozos. Dans ce premier tome, on suit Marko et Alana (et le bébé) sur Clivage, évitant front de guerre, chasseur de prime et représentant de l’ordre. Je vous avous, j’ai été un poil perturbé par la narration extérieure omnisciente, mais on s’y fait très bien. Les dessins sont parfaits pour l’ambiance, et la touche d’humour propre à Brian Vaughan, dont j’ai reconnu franchement la patte, est très bien dosée.

Les personnages sont nombreux et complexes, ni tout blanc ni tout noir. Les deux jeunes parents me plaisent beaucoup (sont mignons :3), tout les oppose, ils s’engueulent mais ils s’aiment et les auteurs le rendent bien. Le chasseur de prime et son chat aussi me plait bien, et sa non-relation est intriguante. Un autre couple, qui je le sens va prendre de l’importance, est à noté c’est celui du Prince robot IV et son épouse. J’ai l’impression que le szcénario va tourner autour des 3 couples que je viens de citer, vu comment les relations inlfuencent les réactions de chaque personnage.
Izabel m’a fait penser à Katie Stuart, la gamine qui joue dans The Crow et Stargate SG1 et cette remarque ne sert à rien, en fait.

Je ne sais pas pourquoi, avant de commencer ma lecture, j’étais persuadée qu’il y avait une histoire d’opposition paradis/enfer. Je ne sais pas où j’ai vu les anges sur la couv’ (les ailes d’Alana ?), en tout cas, naître en temps de guerre est un enfer comme un autre, non ?

Pis sans trop spoiler, la fin m’a fait penser un instant au cycle d’Hyperion de Dan Simmons par le moyen de locomotion. Oui, ça c’est obscure et vendeur (t’as pas lu ce cycle ? @_@ Il FAUT le lire @_@)

        

barre_9

      

Les + :
L’humour de Vaughan, toujours aussi bien distillé et qui tombe à pique.
L’univers et le « bestiaire » de personnages
Être le début d’une épopée intergalactique c’est pas un bon point ça ?

Les – :
Rien à signaler

        

barre_9

         

Un beau début de space-opéra qui présage une quête initiatique (?), en tout cas un long voyage intergalactique qui m’a tout de suite captivée. Le graphisme est très beau et contribue à la création d’un univers intriguant et original. Un très bon tome 01, je n’attends qu’une seule chose, la suite !

      

Blabla supplémentaire

         

Contre toute attente, ce billet me permet de participer à deux challenges estivaux !

       

Première participation au challenge Summer Star Wars, Episode I

    

Première participation au challenge My summer of (SFFF) Love

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Mariejuliet dit :

    Waouh, ça donne envie, j’ai adoré Hyperion!

  2. Vert dit :

    Diantre je n’aurais pas pensé qu’on puisse me faire un combo SSW / MSoL en comic en plus… et puis ça fait envie en plus xD

    • J.a.e_Lou dit :

      Et ben voui, tout arrive ma bonne dame.

      Mais oui, c’est trop cool comme comics. Je pense que maintenant, Vaughan je lirai sans hésitation ses nouveautés :)

  1. 30 décembre 2013

    […] lire aussi l’avis de Ginie sur Bulles et Onomatopées – de Jae_Lou – de Lune – de Fant’Asie – de Loran83 – […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :