[Festival] Utopiales 2014 : un allez et retour

Oui, donc je vous l’ai annoncé assez tardivement, je suis retournée aux Utopiales cette année, ma première expérience ayant été concluante (bilan 1, 2, 3). Je vous fait donc un rapide retour de ce que j’y ai fait et vu, en un seul billet pour ne pas trop vous embêter avec ça (soit que vous l’avez vous aussi vécu, soit vous ne l’avez pas vécu -et vous m’en voulez d’en parler encore du coup). J’ai embarqué le Barbu dans l’aventure, pour ne pas le laisser tout seul tout un weekend le pauvre.

20141101_121252 copie

Brefle, ce fut un weekend court et intense.

Départ vendredi soir après le boulot (ou presque, moi j’avais pris mon aprèm quand même, faut pas déconner, ça se prépare un minimum les Utos. Dans le train, je continue mon Chroniques au pays des mères d’Elisabeth Vonarburg que j’espère bien rencontrer lors de ces Utopiales.

IMG_20141031_174606 copie

Dans le train pour les Utos. On peut remarquer la robe dans le thème de la journée (31 octobre) ;)

Arrivée à 20h à Nantes, on se dirige tranquillement vers la cité des congrès pour la remise du prix Julia Verlanger (après un détour par la chambre pour poser les sacs quand même). On est arrivé un peu tard (20h15 c’était fini :/ c’était du rapide), du coup on a juste eu la fin du discours d’Olivier Paquet, le lauréat de cette année pour sa trilogie du Melkine (chez L’Atalante). Mais bon, on était là à temps pour l’apéro :3 On a retrouvé nos comparses de chambrée MarieJuliet, Petite Trölle, Black Wolf et Marmotte, avec qui nous avons fait un bon resto en compagnie de Mypianocanta et d’autres blogueuses.

Le samedi, premier jour vraiment sur place.

Un petit tour s’imposait à la librairie éphémère la plus grande de la galaxie  ! Ahah. Oué. Je voulais prendre Le guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesse de Catherine Dufour qui était justement en dédicace à 11h. Hélas, rupture de stock ! Pis un 1er novembre, pas là peine d’aller en librairie pour le trouver… (j’ai même demandé au libraire de L’Atalante qui était là, au cas où) (snif). Le Barbu a vu ma figure déconfite et la tristesse sans nom (et silencieuse) qui oppressait mon petit cœur, et il m’a promis qu’il essaierait d’y penser pour Noël (pas d’bol pour lui, moi j’oublie rien). Pour me consoler j’ai acheté 3 livres. Et le Barbu m’a offert THE BD.

20141107_131600 copie

Cadeau du Barbu avec la très belle édition collector du Château des étoiles

Ensuite ben à 11H30 c’était la remise du Prix Planète SF des blogueurs. L’auteur lauréat Jean-Philippe Jaworski, pour son roman Même pas mort, n’était pas là (bah oui, c’est de la fantasy, hein) pour recevoir le prix, mais son éditeur (?, Jean-Jacques Reigner) était là et nous a lu un message de remerciements. Et il nous a dit que le tome 2 paraîtrait début 2015.
Pour 14H nous sommes allés assister à la conférence « Vivre en bonne intelligence : la terre, l’univers et le reste« . Très intéressant mais le truc que j’ai retenu (parce que twitter…) c’est cette phrase d’un des scientifiques présents « Les mouvements écologiques sont apparus en même temps que la première visualisation de la Terre grâce aux missions Appolo ». Et ça fait réfléchir (et ça m’a fait penser à l’épisode de Doctor Who avec la Lune). A suivie la conférence « Le ventre, notre second cerveau ? » méga intéressant aussi, où on apprend qu’en fait nous ne sommes que des vaisseaux hébergeant des univers bactérien… Ces conf’ sont vraiment chouettes, mais 1 heure c’est vraiment, vraiment trop court. Je suis partie ensuite vite pour la dernière dédicace du festival pour Michael Moorcock et j’ai réussi à l’avoir (et à dire 2-3 mots).

20141101_120625 copie

On a même croisé un Dalek et on a survécu !

Ensuite, direction le Bar de Mme Spock pour la rencontre avec Anne Fakhouri, qui était très intéressante et intimiste. Et depuis, j’aime encore plus cette auteure, vu qu’elle partage comme moi son coup de coeur de tout les temps avec Neil Gaiman et son Neverwhere *__* Je regrette juste de ne pas avoir eu le temps d’aller la voir lors de ses périodes de dédicaces pour discuter un peu plus de ça. J’ai par contre eu un peu de temps de discuté avec Jeanne-A. Debats de son petit dernier, L’Héritière, dont la chronique sera bientôt en ligne sur le bloug.
Après, je ne me souviens pas trop de ce que nous avons fait, du papotage et tour de librairie sûrement. Jusque 19h environ pour la présentation de Roméo le robot (grand petit frère de Nao qui était là l’année dernière). 

20141101_194325 copie

Roméo le robot

Et directement derrière, la remise des prix et côté lecture je n’ai lu aucun des 3 lauréats mais je pense que je le ferai un jour.
Bande dessinée
: Punk Rock Jesus de Sean Murphy

Littérature : PRIX JEUNESSE pour Pixel noir de Jeanne-A Debats et PRIX EUROPÉEN UTOPIALES DES PAYS DE LA LOIRE  pour Sumerki de Dmitry Glukhovksy.

Pour terminer la journée, direction la crêperie réservée par Tortoise pour un dîner (bien bourratif) entre lecteurs et auteurs.

Dimanche, deuxième et dernier jour.

Après le ptit dèj, nous avons pris notre temps, j’ai acheté un 4è livre dédicacé sur le stand même d’ActuSF. Puis à 12H30 c’était la conférence Wonder Women II, un peu fouillis à mon goût et trop courte. Mais j’ai enfin eu l’occasion d’entendre Florence Porcel que j’aime beaucoup (je la trouve fantastique, voilà, c’est dit) (et il faut que j’écoute sa rencontre des Utos).

20141102_124146 copie

Le panel d’auteures et de féministes

Ensuite, j’ai été à la librairie pour rencontrer Elisabeth Vonarburg pour sa séance de dédicace où nous avons plus discuté du sujet de la conférence que du livre. Et nous avons ensuite écouté d’une oreille distraite la rencontre avec de cette auteure. Ensuite, been, c’est devenu un peu long, nous avons erré comme des âmes en peine, car les évènements littéraires diminue drastiquement et laisse la place au Cosplay, mais nous étions trop épuisés pour suivre avec tout ce monde. Elessar et sa chère et tendre étaient là aussi pour nous tenir compagnie. Et puis en fait, après c’était la fin.

 
Contrairement à ce que je m’étais promis l’année dernière, je n’ai pas fait un vrai tour au niveau des jeux, je n’ai toujours pas vu de films ou court-métrages. J’ai plusieurs regrets, le premier est d’avoir raté beaucoup de conférences très intéressantes pour cause d’absence, mais grâce à la super équipe d’ActuSF (un GRAND merci), on peut voir ou entendre sans problème la plupart sur leur site internet (ici, au niveau des livres). Je regrette également de ne pas avoir osé aller parler à Florence Porcel pour dire tout le bien que je pense de son podcast, de ne pas avoir eu le temps de discuter avec Anne Fakhouri et Lionel Davoust que j’apprécie beaucoup, de ne pas avoir eu le temps non plus de dîner avec tous les blogueurs présents (ceux du Planète SF). Mais ce n’est que partie remise, on se recroisera l’année prochaine, aux Utos ou ailleurs.
 
20141107_131620

Les 4 achats de cette année

J’ai par contre beaucoup moins couru après les dédicaces et j’ai été ultra raisonnable niveau achat livresque. Je remercie tout le monde bien fort, je bizoute ceux qui veulent et l’année prochaine je viens le vendredi et le samedi, o-bli-gé.

D’autres compte-rendu chez Petite Trölle, Lhisbei, Vert, Tigger Lilly, Gromovar.

En bonus, je vous présente un nouveau pensionnaire qui m’a été offert par MarieJuliet (mouahaha)

20141107_132000 copie

Roudoudou le panda-roux !

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Mariejuliet dit :

    Roudoudou :-) Il a survécu au voyage alors.
    Pour le trou dans ton timing du samedi c’était AR à l’appart pour poser les livres et se reposer un peu :-)

  2. Acr0 dit :

    Waouh, super la robe ! En même temps, qui n’aime pas Neverwhere ? :) Vous avez bien enchainé, mine de rien (malgré tes petits regrets) Il est tout mignon ce nouveau pensionnaire.

  3. Nelfe dit :

    Depuis l’an dernier on s’oblige à prendre le temps d’aller voir un film pendant le festival et c’est franchement chouette. Cette année par exemple, on a été voir « Le Prestige » avec une présentation par l’auteur himself pendant 20 minutes avant la projection. C’est super sympa et ça fait une pause dans la frénésie ambiante :)

  4. Vert dit :

    Effectivement tu as été ultra-raisonnable ^^

  5. Merci pour cette rétrospective perso des Uto, ça fait super envie! Un jour quand je suivrai un peu plus intensément tout ce qui se rapporte au genre, j’espère découvrir ce salon.

  6. Jacques dit :

    Pour la robe dans le train, un non initié pourrait ne pas voir ce dont il s’agit :)

  1. 20 mars 2015

    […] Utopiales chez Endea, les suites de compte-rendus chez Tigger Lilly, Vert, l’aller-retour de Jae_Lou et et l’interview de Jo Walton en deux parties  par […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :