[Roman #73] Léviathan, tome 02 : La nuit – Lionel DAVOUST (2012)

* Présentation *

Après ma lecture commune du cycle du Puits des mémoires, j’ai enchaîné sur une nouvelle lecture commune. Oui, mais avec une nouvelle copinaute, MarieJuliet qui m’avait offert ce tome 02 de Léviathan la fois où je l’ai hébergé je ne sais plus quand en 2014. Parce qu’en fait, le premier tome La chute avait déjà fait l’objet d’une lecture commune entre nous et comme on l’avait apprécié toutes les deux, on a re-signé pour ce T2.
Trève de blabla.

 

La nuitcouv
2è tome du cycle Léviathan (3 tomes, terminée).
[Avis tome 01]
De Lionel DAVOUST

Aux éditions DonQuichotte – 2012, 473 pages
Couverture du service artistique Seuil d’après Bertrand Desprez, Agence VU
Dans ma bibliothèque – Première lecture
Ma note : coeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_pleincoeur_vide très bon

 

Résumé : Alors que Masha, initiatrice de la quête dans Léviathan, engage désormais une partie défensive dans son rôle d’épouse, le FBI s’invite dans le jeu en la personne d’Andrew Leon. Tout semble désigner Michael, à la personnalité notoirement fragile et clivée, comme l’auteur de crimes. Mais l’enquêteur, en mathématicien que l’invisible n’effraie pas, entrevoit une autre hypothèse, capable de faire vaciller même un esprit aussi solide que le sien. D’autant qu’elle rejoint les données produites par un système de mesure des manifestations de l’énergie mentale, dont il est le génial concepteur.

 

« Les éclats de lumière succédaient à des zones d’une obscurité si profonde qu’elles paraissaient s’ouvrir sur le néant. »

  

* Mon avis *

On replonge directement dans l’intrigue, foncièrement d’une ambiance différente, plus sombre que le premier tome. Le fantastique est beaucoup plus apparent dans ce volume et on change plus souvent de personnages qui sont plus nombreux. DAVOUST imprime donc un nouveau rythme, un peu plus soutenu au début et carrément plus dans la 2è partie du roman. On est plus du tout dans le calme de mer d’huile avant la tempête et Michael se remet assez rapidement de sa « chute ». Comme l’a bien résumé Marie lors d’un de nos débrif’ hebdomadaire « le tome 1 c’était l’intro, l’apréo. Là on est passé à table ».

Et c’est très prenant, avec une redistribution des rôles (obligée… sans parler de renouvèlement, mais je n’en dit pas plus) et donc une nouvelle donne. Et aussi, on en apprend un peu plus sur la main droite que l’on n’avait pas beaucoup vu jusque là (même si bon, faut l’avouer, il reste encore bien dans l’ombre hein). On comprend également un peu de mieux de quoi il retourne autour de « Léviathan », mais l’auteur pratique la parcimonie, et je sens bien qu’il n’a pas abattu toute ses cartes.

J’ai beaucoup apprécié les références à la mythologie nordique (en plus de Léviathan donc) et je suis pressée de voir dans le tome 3 si il y en a plus. Il y a aussi un  nouveau personnage de que j’ai adoré, Leon, grand gamin un peu perché, agent du FBI mais aussi grand génie. Il entre dans la danse, enquêtant sur des meurtres qui le mène à Michael grâce à une invention de son cru. J’ai trouvé son invention super fun, si elle existait en vrai je signerais de suite.  Il a plusieurs pièces du puzzle mais ne peut pas comprendre l’image qu’il voit s’assembler. Pour moi, ce personnage, tout scientifique qu’il soit, est sur la voie. Il nous apporte un regard neuf sur le pouvoir des mages, qui ouvre une brèche dont la Main droite aimerai bien profité. Mais il reste dans sa voie et c’est pour ça que je l’ai beaucoup apprécié.

Les autres personnages que l’on connait ont évidemment évolués, tout le long du tome et nous avons droit à un Michael un peu dans les choux, soumis, vraiment dans son rôle de pion, influencé dans son comportement par son alter ego (sa colère à l’université, c’est trop pas lui !). Marie avait envie de lui mettre des baffes, moi juste je l’ai plaints car il se rapprochait un peu dangereusement de la schizophrénie à mes yeux. Car franchement DAVOUST malmène ses personnages et moi qui me suis bien attachée à Macha j’ai bien eu peur pour elle. Elle reste fidèle à elle même et à son amour pour sa famille, et c’est ce qui fait sa force face à Léviathan.

Léviathan, c’est un ouf. On essaie de démêler les fils de son histoire, d’où il sort, qu’est ce qu’il veut, pourquoi les mages ne veulent pas trop qu’il se réveille, tout ça. En tout cas, il fout bien le dawa et fait peser une menace sourde dans l’obscurité (il ajoute du sel à l’intrigue, beaucoup :3). Et en plus, à la fin on ne sait pas s’il faut que Michael retrouve vraiment sa mémoire ou pas.  Alors que j’aurais plutôt dit oui dans le T1. Et en fait on se demande même, mais c’est quoi ce lien Michael-Léviathan ? HEIN ?! On comprend rien !

En bref, Lionel DAVOUST nous sert un deuxième tome plus nerveux et plus tendu, aussi bon voire meilleur que le premier. Les retournements et nouveautés s’enchaînent, comme les pages. J’ai passé un très bon moment de lecture, partagé en bonne compagnie de plus. De nouveaux pions sont placés à la fin du tome et on est laissé un peu pantois dans le noir La nuit.

Je prédis une bonne fin de trilogie (attation, si c’est pas bon, remboursé !).

 

* Blabla supplémentaire *

BONUS : L’avis de MarieJuliet. Le neck plus utlra ?? MarieJu est en or et m’a offert le 3è tome lors de sa dernière visite ! Nous sommes donc prêtes pour la LC l’année prochaine ;) (oué, ce bonus est pour moi, pour une fois).
D’autres avis chez Lelf, Blacky, Snow et Tigger Lilly.

 

Entre dans le cadre des challenges :

100255191

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Mariejuliet dit :

    Tu as trouvé les bons mots pour dire plein de choses que je n’ai pas dit :-).

  2. c3ra1v0lta dit :

    Vu l’avis de MJ. Vous êtes 2 belles tentatrices tiens, maintenant je vais devoir passer à table aussi (et commencer par l’apéro t.1 tant qu’à faire)

    • J.a.e_Lou dit :

      Ah oui, c’est mieux de commencer par le début ! Vu qu’il y a un penchant thriller (subtile peut-être) je pense bien que ça pourrait te plaire C’era ! Tu me diras si tu te laisse tenter !

  1. 25 novembre 2015

    […] l’ont lu aussi :  Blackwolf – Cédric Jeanneret – Jae_Lou – Lorhkan – MarieJuliet – Tigger […]

  2. 30 novembre 2016

    […] Imaginelf, Xapur, Blackwolf, Cédric Jeanneret, Jae Lou, Tigger Lilly, […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :