Bombes volcaniques

Bombes volcaniques


Publié le 01/02/2012 14:13
Partagez » Partagez cette photo sur Facebook  Partagez cette photo sur Google+
Les bombes volcaniques sont en fait des paquets de lave qui sont éjectés dans un état plus ou moins pâteux pendant l'activité du volcan. On parle de bombe quand la taille dépasse quelques centimètres (environ 3 cm). Elles se refroidissent en l'air et, selon le type de lave et sa viscosité, prennent une forme fuselée suivant la direction du mouvement comme celle de cette photo. Elles peuvent aussi prendre une forme de boule. Les bombes volcaniques qui arrivent au sol avant d'être refroidies, dans le cas de laves très fluides, vont s'aplatir et présenter alors une forme en "bouse de vache".

 

Cette bombe volcanique, à la surface inégale et quelque peu craquelée, serait plutôt rangée dans la catégorie des bombes dites en "croûte de pain", résultant d'une lave un peu plus visqueuse que le type fuselé.
La surface rougeâtre des bombes photographiées en Auvergne est le résultat d'une oxydation. Dans cette bombe, qui a été fracturée sans doute lors de l'exploitation des scories (les pouzzolanes), l'intérieur montre une lave faiblement bulleuse, assez compacte et de couleur bleutée. On voit que le cœur présente un aspect différent, sans doute un fragment de roche qui a été enrobé de lave. La gourde près de la bombe donne l'échelle. En cliquant sur la photo on affiche un gros plan de la bombe.

Voir aussi quelques bombes volcaniques de ma collection personnelle (clic)

Prise de vue en août 1971 : pellicule Kodak Ektachrome 35 mm, appareil Zeiss Contarex SE, objectif 50 mm.

Testez vos connaissances sur la Chaine des puys (clic)

2 commentaires

Commentaire de: lebrun [Visiteur]  
lebrun

j’ai plusieur bombes volcaniques provenant d’auvergne peut-on trouver des cristeaux au centre de la bombe?
une bombe volcanique a t’elle été passée au laser?

06/09/2012 @ 09:06
Commentaire de: Jac Lou [Membre]

D’abord merci “Lebrun” pour votre visite.

Pour que des cristaux se forment au centre de la bombe, il faudrait un refroidissement lent d’une lave contenant les composants nécessaires. Or, les bombes correspondent à de petites quantités de lave fluide qui se refroidissent donc assez vite. Les bombes très volumineuses de dimensions métriques, peuvent toutefois se refroidir plus lentement, mais je ne sais pas si on a déjà vu des cristaux qui se seraient formés en leur centre. Toutefois, il peut arriver que la lave en remontant vers la surface emporte des fragments de roche déjà solides. Ces fragments peuvent éventuellement contenir des cristaux, par exemple de l’olivine (des cristaux de couleur verte), et se retrouver dans une bombe volcanique. Les photos que je présente montrent pour certaines l’intérieur des bombes de la Chaîne des puys.

Concernant le “passage au laser", je ne comprends pas bien cette opération… Un laser pourrait être utilisé pour faire un relevé 3D de surface de la bombe, ou pour en vaporiser la surface comme le fait le robot Curiosity actuellement sur la planète Mars dans le but d’analyser sa composition. Mais les bombes qu’on peut trouver sont sur terre et nous avons d’autres moyens pour connaître leur composition. Pour savoir ce qui se trouve à l’intérieur d’une roche, il faut employer d’autres moyens. Le plus simple est de la couper.

06/09/2012 @ 09:50


Formulaire en cours de chargement...