Panorama de la chaîne des puys le soir

Panorama de la chaîne des puys le soir


Publié le 10/02/2011 17:00
Partagez » Partagez cette photo sur Facebook  Partagez cette photo sur Google+
Testez vos connaissances sur la Chaine des puys (clic)

Contre-jour sur le Nord de la Chaîne des Puys : du Puy-de-Dôme (à gauche) au grand Sarcoui (à droite). La photo ne montre que quelques uns des volcans de la Chaîne des puys puisqu'on en dénombre au total une soixantaine dans un alignement d'environ 30 km de long sur 4 km de large, grossièrement orienté nord-sud. Les datations les plus sûres donnent un âge moyen de 7000 à 8500 ans pour les éruptions les plus récentes (voir par exemple le travail de Miallier et collaborateurs).

Ce contre-jour dans les lumières rouges du couchant est un rappel de l'activité volcanique. Il peut nous paraître surprenant aujourd'hui que la nature volcanique de ces montagnes n'ait été reconnue qu'en 1751. Mais, après tout, ces montagnes étaient si paisibles que les associer à la fureur des éruptions volcaniques n'était pas évident. C'est donc un savant naturaliste du nom de Guettard qui, en 1751, au cours d'un voyage à Moulins, accompagné par son ami Malesherbes, remarque une pierre de construction qu'il pense être de nature volcanique. Voici comment Malesherbes raconte cet évènement : "Il examinait des pierres pendant tout notre route et, passant à Moulins, je lui montrai une pierre noire et poreuse, employée dans quelques bâtiments. Il n'hésita pas à m'assurer que c'était de la lave. Nous demandâmes d'où venait cette pierre; on nous dit que c'était de Volvic...".

Les deux amis se rendent donc à Volvic. Ils apprennent que la pierre en question est prélevée dans la montagne qui surplombe la ville et dans laquelle Guettard reconnaît un volcan. Il attribue la même nature aux autres montagnes aux alentours, incluant le puy de Dôme où il se rend en compagnie de son ami Malesherbes. Dès l'année suivante, en 1752, il présente ses découvertes à l'Académie royale dont Malesherbes est membre depuis 1750. Cette présentation déclenchera des jalousies et des polémiques pour savoir qui le premier à reconnu des volcans dans les Monts Dômes mais Malesherbes apportera sa caution en faveur de son ami Guettard.

Carte de la Chaîne des Puys
Cliquer pour afficher une carte
interactive de la Chaîne des Puys

Photo JL prise en 1971, vers 21H au mois d'août depuis le bord du plateau au dessus de Royat (vers Charade) au cours d'une randonnée pédestre estivale. En contre-jour on distingue de gauche à droite les sommets successifs : le Puy de Dôme, le Petit puy de Dôme, le Grand et Petit Suchet, le puy de Clierzou (arrière plan), le puy Pariou, la pointe de la Chopine, le puy des Goules, le Grand Sarcoui.

Prise de vue en août 1971 : pellicule Kodak Ektachrome 35 mm, appareil Zeiss Contarex SE, objectif 135 mm.

Chaine des Puys vue du golf de Royat
Image Google de la Chaine des Puys vue depuis le golf de Royat, vers 20H30 le 15 août.

Dans la vue Google-Earth, prise à peu près du même point de vue et à la même heure, on voit les mêmes sommets que dans la photo. Cette première image Google-Earth est seulement destinée à montrer qu'on peut reconstituer des paysages très proches de la réalité. Il y aura d'autres images de ce type plus loin. Elles permettent souvent de simplifier la reconnaissance des volcans. Je m'en suis servi pour lever certains doutes, toutes mes photos n'étant pas annotées (nul n'est parfait :).

Plus d'informations sur la Chaîne des Puys sur Wikipedia.

1 commentaire

Commentaire de: Nancy [Visiteur]  
Nancy

Thanks for the share!
Nancy.R

01/10/2011 @ 11:09


Formulaire en cours de chargement...