Category: "Global"

Téléscope spatial James-Webb : lancement

Le 25 Déc 2021 par Jac Lou Réagir (2) » Partage » Partagez cet article sur Facebook
Téléscope spatial James-Webb : lancement

  Bref résumé en 39 images du lancement du téléscope spatial James-Webb le 25 décembre 2021 à 13h15 (heure de l'Union européenne) depuis Kourou (Guyane française) par le lanceur Ariane 5 de la société Arianespace. Cette mission scientifique résulte de la collaboration de la Nasa (USA), de l'Esa (Europe), du Cnes (France) et de l'Agence spatiale du Canada. Durée réelle des opérations : environ 30 minutes.

Cliquer sur une vignette pour afficher la photo.

Légendes des images. Nota : les images 21 à 32 (en vert ci-après) viennent d'une animation (simulation); aucune prise de vue réelle n'est disponible durant la période concernée.

[photo 1] Le poste de commande, 2 minutes avant le lancement. [photos 2-3] Tout le monde se dirige vers les points d'observation. Le lancement est imminent. [photos 4-6] La fusée Ariane 5 sur le pas de lancement. [photos 7-20] Mise à feu et décollage de la fusée qui disparait dans les nuages de Guyane. [photo 21] Phase de propulsion initiale par les propulseurs d'appoint. [photos 22-23] 2mn 22s : séparation des propulseurs, [photo 24] Mise à feu du premier étage. [photo 25] 3mn 20s : largage de la coiffe de protection du télescope. [photos 26-27] Phase de propulsion par le premier étage. [photo 28] 8mn 47s Arrêt et séparation du premier étage. [photo 29] Phase de propulsion par le second étage. [photo 30] 24mn 50s : Arrêt du second étage. [photos 31-32] 27mn 06s : Séparation du second étage. [photos 33-37] Le téléscope est autonome et continue sur la lancée initiale. Il poursuit sur une trajectoire qu'on qualifie alors de balistique (sans propulsion). [photos 38-39] Première étape du déploiement du télescope : le panneau solaire. Les étapes suivantes sont à venir dans les prochains jours. Le télescope, toujours attiré par la Terre, va ralentir progressivement jusqu'à son arrivée à destination dans environ 30 jours. La mise en service est prévue dans six mois, après les tests techniques nécessaires.

Le télescope James Webb, pour quoi faire ?
  Le télécope spatial James Webb (JWST) fonctionne comme les thermomètres que vous placez dans l'oreille. Il est conçu pour "voir" principalement les ondes infra-rouges, c'est à dire les "ondes de chaleur". Ces ondes traversent mieux les espaces remplis de gaz et autres poussières. Donc le JWST devrait voir plus loin et plus clair dans l'espace... Et comme les ondes se propagent à une vitesse limitée (celle de la lumière), plus c'est loin, plus elles ont mis du temps pour arriver jusqu'à lui. En conséquence de quoi le JWST voyant des ondes qui viennent de plus loin, verra aussi les événements associés qui se seront passé il y a plus longtemps. En d'autres mots, le JWST pourra voir des événements parmi les plus anciens de l'Univers jamais vus auparavant.

 Il faut noter que tous les télescopes voient dans le passé. Même vous, amies lectrices et lecteurs, vous pouvez voir dans le passé ! Si, en protégeant vos yeux avec un filtre approprié, vous regardez le Soleil, vous le verrez tel qu'il était il y a environ huit minutes. C'est le temps que met sa lumière pour arriver jusqu'à nous. Faites la division si vous voulez : la Terre est à 150 millions de kilomètres du Soleil et la lumière voyage à 300 mille kilomètres par seconde. Le résultat est 500 secondes, soit 8 minutes et 20 secondes. Quand le temps est clair, vous pouvez voir encore plus loin dans le passé. Attendez la nuit et contemplez le ciel. Vous savez reconnaître la constellation de la "Grande ourse" (ou "Grande casserole") ? En principe, tout le mode sait. En hiver, elle se trouve au-dessus de notre tête. Ses sept étoiles principales vous apparaissent telles qu'elles étaient il y a environ 80 ans (sauf celle du bord externe de la casserole qui est un peu plus loin dans l'espace et le temps, à 123 ans de nous).

Constellation de la Grande ourse en décembre 2021
a.l. = distance en année-lumière (1 a.l. = 10000 milliards de km)

  L'ambition principale du JWST est de découvrir des événements astronomiques qui se seraient passés juste après (quelques centaines de millions d'années quand même) ce qu'on considère comme étant l'origine de notre Univers, le "Big bang", il y a 13 milliards et huit cent millions d'années. Il s'agit donc de voir la création des premières étoiles et galaxies. Mais le télescope pourra aussi tenter de mieux voir des objets moins anciens, comme les planètes autour d'étoiles autres que le Soleil, ou également de voir sous l'atmosphère des planètes de notre propre système solaire... Les possibilités sont nombreuses et il y aura sans doute des surprises !

Qui est donc James Webb ?
  James Webb est le nom d’un ancien directeur de la NASA, entre 1961 et 1968, décédé en 1992. En 2021, le fait d'utiliser son nom pour baptiser le télescope spatial a été contesté par des astronomes sur la base de sa prétendue acceptation des politiques homophobes du gouvernement américain dans les années précédant et suivant sa nomination. Mais, après enquête, la Nasa a maintenu son choix.

Mots-clés à cliquer pour plus d'information.
Téléscope J Webb, Où est James Webb ?, Nasa, Esa, Cnes, Arianespace, Ariane 5, Big-Bang, année-lumière