Category: "Sciences"

À la recherche de la comète C/2020 F3 Neowise

Le 13 Juillet 2020 par Jac Lou Réagir » Partage » Partagez cet article sur Facebook
À la recherche de la comète C/2020 F3 Neowise

  Il est des occasions qu'il vaut mieux ne pas manquer. Le passage de la comète C/2020-F3 Neowise en juillet 2020 en est une : le prochain passage est attendu dans environ 6800 ans ! Pour essayer de la voir je me suis donc rendu vers 4 heures du matin sur le vieux pont d'Argenteuil (celui des peintres impressionistes) qui offre une perspective dégagée vers le Nord-Est, direction dans laquelle la comète doit se trouver. J'ai été bien déçu de ne pas la voir. Le ciel était-il trop brumeux, trop éclairé par les lumières de la ville ?

Mise à jour du 19 juillet : j'ai fait une nouvelle tentative, mais cette fois à partir de 23H sur la plaine de Montesson où les cultures maraîchères assurent des horizons bien dégagés. La comète était bien comme attendu au Nord-Ouest. Mais il fallait de la conviction pour la "voir" à l'oeil nu, les conditions de ciel étant un peu meilleures que lors de ma sortie matinale, mais la pollution lumineuse étant toujours aussi forte. Mon appareil photo a refusé de produire la moindre trace (sensibilité insuffisante).

  La météo des jours suivants s'annonçant plus mauvaise donc encore plus défavorable, je ne voulais pas rentrer bredouille de mon expéditions aux aurores. J'ai donc réalisé ce panoramique à 180° qui montre en plus de la Lune (l'astre le plus brillant au milieu), les quatre planètes : Vénus (le plus à gauche, bas sur l'horizon - le point brillant au-dessus de la Seine est l'étoile Capella de la constellation du Cocher), Mars (le plus proche de la Lune et le plus haut dans le ciel), Saturne (la plus discrète) et Jupiter (le plus à droite).

Cliquer sur l'image pour faire apparaître la légende.

  Les photos sont prises depuis le milieu du vieux pont d'Argenteuil sous lequel coule la Seine. On voit d'abord une partie d'Argenteuil (à gauche), puis la Seine avec les lumières du nouveau pont d'Argenteuil en arrière-plan, puis la ville de Colombes et sa centrale de traitement des eaux au bout du vieux pont, puis le parc de Colombes avec les lumières de La Défense en arrière-plan, et enfin la Seine de nouveau avec les lumières du pont de Bezons (cliquer sur la photo d'entête pour l'agrandir ou sur l'icone pour afficher plein écran).

  Nous ne voulons pas rester sur un échec, n'est-ce pas ? Nicolas est venu à notre secours. Il a fait la photo ci-dessous une demi-heure après mon panorama, mais dans le ciel plus pur de la Sarthe (au sud du Mans), où la comète était bien visible. L'étoile brillante en haut sur la droite est la même Capella dont on parle plus haut

  Pour compléter et comparer, cliquez sur l'image et vous pourrez voir une photo qui montre ce que j'ai (n'ai pas) vu avec la même orientation N-NE et à peu près le même grossissement (l'étoile Capella vous permet de comparer)

Photo panoramique d'entête : prise de vue à main levée de 9 photos avec Panasonic Lumix DMC-TZ80 en mode "intelligent"; chaque photo : accumulation de 5 clichés F/3.3; 1/4s; iso-6400; distance focale 4mm (équivalent 35mm = 25mm). Les 9 photos sont combinées en un panorama en utilisant le logiciel "Image Composite Editor" de Microsoft (TM). La photo d'entête est présentée en mode OSD (OpenSeaDragon ou mode Zoom profond) de façon à disposer d'une option *plein écran*. C'est un détournement intéressant du plugin que j'ai développé pour afficher des diaporamas (slideshow en anglais) [NB passer le curseur de souris sur l'image pour faire apparaître les commandes]