Tag: "musique"

Musique : Frédéric Chopin (1810-1849)

Le 6 Déc 2020 par Jac Lou Réagir » Partage » Partagez cet article sur Facebook

  “Romantisme” ne rimerait-il pas avec “tourisme” ? Les musiciens ont toujours beaucoup voyagé à traves l’Europe. Ceux de la période romantique aiment se souvenir des paysages rencontrés et les restituer dans leurs compositions. Comme on le voit aussi dans la peinture, il y a dans le romantisme la nécessité de paysages de rêve, souvent embrumés. En outre, les musiciens germaniques rattachent volontier leurs souvenirs de voyage à des légendes médiévales comme Mendelssohn l’a fait pour sa “Grotte de Fingal". D’autres tournent les yeux vers l’intérieur (*) ou les ont dans le vague (à l’âme). J’en ai chopé un. Vous en saurez plus ci-dessous et en suivant les liens vers les auditions des oeuvres et vers la biographie des auteurs cités, qui viennent compléter et augmenter le texte original de mon cahier d’Histoire de la musique. Les noms des auteurs mènent sur Wikipédia et les titres des oeuvres conduisent sur Youtube (*). Pour voir la liste des chapitres : clic

-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-

Portrait de Frédéric Chopin
Chopin en 1835, par Maria Wodzińska (*)

Parfois, je ne peux que gémir, souffrir et vider mon désespoir au piano.. (F. Chopin)

Frédéric Chopin est de nationalité polonaise, mais c’est d’un père français qu’il naît en 1810, dans le duché de Varsovie. Il connaît une enfance heureuse et musicale. Il travaille le piano et s’y exprime très tôt naturellement et d’une façon très personnelle. Il commence à composer des polonaises dès l’âge de sept ans et intègre le conservatoire de Varsovie à seize ans. Il crée véritablement un style de jeu au piano. C’est un des tout premiers à écrire vraiment pour le piano en tant qu’instrument original. Il commence une carrière de virtuose, mais ne la poursuivra pas jusqu’au bout, n’aimant pas du tout donner des concerts en public. George Sand, avec qui il vécut entre 1838 et 1848, dit de lui : “Il ne veut pas d’affiches, il ne veut pas de programmes, il ne veut pas de trop nombreux public. […]". Il décède à Paris de la tuberculose, en 1849.

Étude “révolutionnaire”

  C’est lors d’une tournée en Europe qu’il apprend l’investissement de Varsovie par les Russes. En réaction, il écrit alors sa douzième étude qu’il appelle “étude révolutionnaire“.

Audition : ♬ étude n°12 en ut mineur par Katia Buniatishvili

Valse de l’adieu

  La valse est une danse assez récente qui n’est qu’un prétexte pour Chopin. La plupart de ses valses ne sont pas destinées à être dansées. Dans cette composition on notera le romantisme général de l’inspiration mais aussi le romantisme de la forme. Indication : rubato, c’est à dire souplesse rythmique.

Audition : ♬ Valse de l’adieu op.69.
Audition : ♫ valse de l’adieu, une transcription pour guitare par Tatyana Ryzhkova (cette adaptation n’aurait pas déplu à Chopin qui a déclaré : “Rien n’est plus beau que le son de la guitare“).

Polonaise Héroïque

  La polonaise est une danse, comme son nom ne l’indique pas, d’origine française, voisine de la Pavane. Elle fut probablement introduite au XVIe siècle en Pologne comme danse de cour par Henri III d’Anjou (roi de Pologne sous le nom de Henri Ier, puis roi de France). Dans cette Polonaise “Héroïque”, Chopin donne libre cours à son sens national avec une certaine sobriété malgré son romantisme.

Audition : ♬ Polonaise ‘Héroïque’ n°6 en La b Majeur interprétée par Lang Lang


Liens en Complément
• Biographie de Frédéric Chopin clic
• Liste des oeuvres de Frédéric Chopin clic
• Quelques compositeurs importants de la période romantique clic
• George Sand et Frédéric Chopin clic


nota : les textes ou auditions en violet ne figuraient pas dans mon cahier


NB ce billet reprend un cours de notre professeur de musique à l’École normale d’instituteurs de Versailles, Roger Blin (1921-2017).

-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-

L’original aux feuilles jaunies par le temps (1 page)


 

Retour en haut de page : clic

Sommaire du Cahier d’Histoire de la musique clic

À suivre… Franz Liszt (1811-1886)