Articles : 1 3 4 5 ...6 ...7 8 9 10 11 12 ... 68

28/07/2019

Quand je lève la tête Saturne

  17:48:00, par Jac Lou   , 750 mots  
Catégories: Astronomie
Quand je lève la tête Saturne

  Il n'y a pas que Jupiter dans notre ciel nocturne (*). Saturne lui tient compagnie depuis déjà quelques temps. Ces deux astres justifient leur appellation de "planète" en vagabondant parmi les étoiles - le mot planète vient du grec et signifie "astre errant" (*). Et dans leur errance, les deux planètes se rapprochent doucement, très doucement, l'une de l'autre. Comme tous les vingt ans, elle ont d'ailleurs un rendez-vous - une "grande conjonction" (*) - prévu le 21 décembre 2020. Malheureusement cet évènement sera (était) difficilement observable dans la lumière du couchant. Cependant, la prochaine grande conjonction n'ayant lieu qu'en 2040, ne pas trop compter sur moi pour le rappeler à cette date. En attendant voyons comment mon petit appareil photo numérique à gros zoom peut objectiver le vagabondage de Saturne et de son satellite Titan, la deuxième plus grosse lune du système solaire (*). Au moment où les photos qui suivent sont prises (été 2019), Saturne se trouve dans la constellation zodiacale du Sagittaire, au delà de laquelle se situe Sagitarius A*, le gigantesque trou noir de notre Galaxie (inutile de le chercher, il est invisible).

Le 13 juillet 2019, vers 23h45, photo de gauche : Titan, le plus grand des satellites de Saturne, est visible au-dessus et légèrement sur la droite de la planète. La luminosité de Titan étant très faible comparée à celle de Saturne, la planète est largement surexposée. Les autres points (peu) lumineux sont des étoiles de la constellation du Sagittaire où Saturne chemine au moment des prises de vue. Repérez les de façon à vérifier dans les photos suivantes que Saturne se déplace. Pour l'anecdote, l'étoile la plus proche de Saturne vers le haut à gauche est une étoile double (les deux étoiles de cette paire ne sont pas séparées sur la photo). L'image de droite précise la position du satellite à l'aide d'une capture du logiciel de simulation astronomique Stellarium. [cliquer sur les images pour les agrandir]

Le 14 juillet 2019, vers 23h28, Saturne s'est éloignée vers la droite des étoiles du Sagittaire. À l'inverse, Titan s'est déplacé vers la gauche relativement à sa planète. Le satellite est maintenant juste au-dessus de Saturne. L'image de droite provenant du logiciel d'astronomie Stellarium confirme la position de Titan. [cliquer sur les images pour les agrandir]

Le 15 juillet 2019, la veille de la pleine lune, le ciel est partiellement nuageux au sud et la Lune s'est levée embrumée. À l'heure où la photo de gauche est prise (vers 23h25) Jupiter est déjà plus haut dans le ciel (non visible sur la photo) et Saturne a émergé des nébulosités depuis peu. La photo de droite est un agrandissement maximum (noter la pixellisation) d'une prise de vue de Saturne. Pour pouvoir distinguer la planète de ses anneaux, le temps de pose a été réduit, ce qui a fait disparaître la possibilité de voir le satellite Titan. [cliquer sur les images pour les agrandir]

Le 15 juillet 2019, vers 23h18, Saturne s'est encore déplacée vers la droite par rapport aux étoiles du Sagittaire. Le grandissement obtenu, ne permet pas de percevoir le satellite Titan (voir la série suivante). [cliquer sur les images pour les agrandir]

Le 15 juillet 2019, toujours, un plus gros plan sur Saturne permet de mieux séparer la planète et son satellite. Titan à continué son mouvement vers la gauche par rapport à sa planète.L'image de droite montre, toujours à l'aide du logiciel Stellarium, la position relative des astres. [cliquer sur les images pour les agrandir]

La vidéo ci-dessous montre en accéléré la planète Saturne et son satellite Titan traversant une partie de la constellation du Sagittaire entre le 1er et le 25 juillet 2019. On suit Saturne de jour en jour à 23h30, depuis un point proche de Paris. Notez que la planète se déplace lentement dans le champ d'étoiles au cours des jours, entraînant son satellite Titan avec elle. Les étoiles qui sont supposées fixes subissent également une lente rotation due au fait que la Terre de déplace autour du Soleil dans l'intervalle. Cliquez en bas à droite de la petite fenêtre pour passer en plein écran.



___

D'autres de mes billets où je parle de Saturne :
Saturne à portée d'APN (*)
Un défilé de planètes
Cinq planètes à l'affiche
Mai 2016 Mars en opposition
Le 19 juin 2019 la Lune visite Saturne

Matériel utilisé : appareil photo numérique Panasonic Lumix TZ80 (zoom x30) installé sur une monture motorisée légère (Star Adventurer mini), sur pied tripode Gitzo.

 Permalien2 commentaires » Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+

Articles : 1 3 4 5 ...6 ...7 8 9 10 11 12 ... 68