Catégories: "Vénus-1882"

Articles : 1 ... 2 3 4 5 6 7 ...8 ... 10 ...12 13

12/04/2012

Acad. Passage de Vénus en 1882 - Instructions pour les missions

  04:00:00, par Jac Lou   , 354 mots  
Catégories: Vénus-1882

[La Nature, 1882 (2) p. 32, 47]

ACADÉMIE DES SCIENCES

Séance du 5 juin 1882.

La mission du cap Horn. - M%. Alph. Milne Edwards lit les instructions zoologiques destinées aux membres de la Commission du cap Horn. L'Académie décide que ce travail sera communiqué aux ministres de la Marine et de l'Instruction publique.

Séance du 12 juin 1882.

Le passage de Vénus. — On continue d'entendre la lecture des instructions préparées par l'Académie à l'intention des membres des missions envoyées en diverses régions pour observer, le 6 décembre prochain, le passage de Vénus. Cette occupation remplit, même la plus grande partie de la séance. Tout d'abord, M. Mouchez expose comment on a fixé pour la station astronomique la province de Santa Cruz, sur la frontière de la Patagonie. Le cap Horn eût été bien préférable à cause de sa situation extrême sur la zone de visibilité du phénomène, mais le mauvais temps qui y est presque continuel n'offrait que 10 à 15 pour 100 de chances favorables à l'observation. Néanmoins, les avantages de cette station sont si grands, que la Commission propose à l'Académie de décider l'envoi d'instruments et d'observateurs au cap Horn. Il est, en effet, bien désirable de ne pas avoir à regretter l'absence des astronomes en ce point, si par hasard le ciel est découvert au moment du phénomène.

M. Lœwy expose ensuite en peu de mots le plan des travaux astronomiques dont la mission de Santa Cruz devra se préoccuper.

Au nom de M. Blanchard, absent, M. Alph. Milne Edwards signale comme d'un haut inférêt la recherche des animaux terrestres et des animaux d'eau douce à la Terre-de-Feu et dans les îles voisines. Les oiseaux et leurs nids, les petits mammifères, les poissons, les reptiles et les bataraciens devront fixer l'attention des explorateurs, car de leur étude pourront résulter des raisons de croire que ces terres australes ont surgi isolément des profondeurs marines, - ou bien au contraire, qu'elles ont été sépraées à une époque plus ou moins ancienne du continent américain. Successivement M. Duchartre, puis M. Des Cloizeaux, exposent les questions botaniques et les questions géologiques qu'il importe d'élucider dans ces régions australes.

>> Menu des articles sur le passage de Vénus en 1882 (clic)

Mots-clés:
 PermalienLaisser un commentaire » Partagez » Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+

Articles : 1 ... 2 3 4 5 6 7 ...8 ... 10 ...12 13