Category: "Quoi de neuf"

Observation du transit de l' ISS devant le Soleil

Le 11 Oct 2023 par Jac Lou Réagir (2) » Partage » Partagez cet article sur Facebook

  On peut assez facilement voir passer la Station Spatiale Internationale (ISS) dans le ciel nocturne, même à travers la pollution lumineuse des grandes villes. On est en train de femer ses volets et on aperçoit un point très lumineux qui traverse le ciel en quelques dizaines de secondes ou quelques minutes... Il est plus brillant que les étoiles et il rivalise même avec l'éclat de la planète Vénus, l'étoile du berger. On ne voit aucune lumière clignotante rouge ou verte comme en ont les avions. C'est l'ISS.

  Mais pour la voir en plein jour passer devant le Soleil c'est une autre affaire. Il faut réunir quelques conditions spéciales :

  • 1- Prédire (calculer) le moment du transit (passage) pour le lieu depuis lequel on observe. C'est assez rare.
  • 2- Disposer du matériel adéquat (caméra et filtre solaire)  (!*)
  • 3- Bénéficier d'une météo favorable au moment du "transit", c'est à dire le passage devant le Soleil.

  Au début d'octobre 2023, j'ai eu la chance de réunir entièrement les conditions 1 et 2, et partiellement la condition 3. Je vous le prouve dans la courte (1mn 48s) vidéo ci-dessus.

    Voici les conditions de mon enregistrement :

  • Prédiction du transit calculée sur le site https://transit-finder.com
  • Transit devant le Soleil pendant ~1,5 s le 11 octobre 2023 à 17h 41mn 57s
  • Distance entre l' ISS et l' observateur (moi) : 1329 km
  • Matériel : caméra Sony FDR-AX100E + filtre atténuateur neutre ~100 000 fois, sur pied photo
  • Patience et précision

  Ma vidéo n'est pas parfaite. Je reconnais qu'on peut faire mieux, notamment avec de meilleures conditions météo qui élimineraient le flou et le scintillement des images. L'idéal serait de filmer un transit alors que l'ISS est plus proche de mon point d'observation; par exemple entre 500 et 800 km au lieu des quelque 1300 km de la présente expérience. Il est possible aussi, qu'au lieu d'un simple pied photo supportant ma caméra, un matériel plus "astronomique", comportant une monture motorisée pour suivre la course du Soleil, permettrait de meilleures images (dans ma vidéo le Soleil de déplace dans le cadre). Voir par exemple ce que Romain Lucchesi a obtenu et publié sur Futura-Sciences. En attendant de faire mieux la prochaine fois (mais les transits de l' ISS devant le Soleil visibles depuis chez moi sont rares), je me satisfais de ma "capture" imparfaite.