Categories: "Vie réelle"

Raies et Requins à l'aquarium de Loch Lomond

Le 20 Mai 2021 par Jac Lou Réagir (3) » Partage » Partagez cet article sur Facebook

  J'ai décidément du mal à oublier que j'ai été prof de Sciences-nat' (Sciences naturelles - aujourd'hui on dirait professeur de SVT pour "Sciences de la vie et de la Terre"). Lorsque je faisais des photos ou des vidéos je ne pouvais m'empêcher de penser à quelle partie de mes cours les images captées serviraient éventuellement d'illustration. Maintenant cela reste seulement des souvenirs à partager. Dans ce billet, je vous propose quelques aperçus sur les raies et les requins qui étaient abrités par l'Aquarium de la vie marine de Loch Lomond en Écosse. Les images ont été captées en 1992 lors d'un voyage combinant le travail (le congrès "Epilepsie Europe") et les vacances. La vidéo étant partagée via Youtube, j'ai ajouté quelques commentaires en texte surimposé pour les visiteurs, jeunes ou plus âgés, qui ne feraient pas le détour par mon blog. La qualité des images est celle que permettait l'enregistrement sur bande magnétique en s-VHS des années 1990 (cf. infra).

  Il y a deux sortes de poissons, ceux qui ont des os (les arêtes sont des os) et ceux qui n'ont que des cartilages. Je vous fais grâce des noms correspondants qui ne font que dire la même choses dans un sabir tiré du grec. Les raies et les requins qui nous occupent font partie de la seconde catégories, celle des poissons cartilagineux. Les seules choses "dures" chez ces animaux sont les dents qui arment leurs mâchoires et les denticules (petites dents) qui recouvrent leur peau et la rendent rugueuse. Tout comme je l'ai été en réalisant la vidéo, vous serez sans doute surpris, en la regardant, par la familiarité des raies. Attention, il y a deux "intrus" dans les acteurs de ce film : un poisson osseux plat, le turbot, qui par sa forme se rapproche des raies et une seiche qui n'est pas un poisson mais un mollusque "qui-a-des-pieds-sur-la-tête" (céphalopode) dont le seul "os", le sépion, est en fait une coquille secrétée dans le manteau (l'enveloppe charnue) de l'animal. On dit que cet organe est un exosquelette, c'est à dire un squelette externe, mot à la mode ces derniers temps.

Cliquer sur une vignette pour afficher la photo.

Prises de vue 1992 - camescope Super-VHS Thomson CSV 01P (un clone de JVC). Format d'origine : 625 lignes PAL. Numérisation en mpeg (720x576) à l'aide de l'entrée capture vidéo d'un ordinateur de bureau Sony VAIO de 2003. Montage et traitement des séquences numérisées dans Adobe Premiere Elements 2021. Mes vidéos mp4 (1280x960) sont enregistrées sur Youtube.

Références :
Poissons (Wikipedia)
Chondrichthyens (Wikipedia) = poissons cartilagineux
Elasmobranches (Wikipedia) = requins et raies
Ostéichthyens (Wikipedia) = poissons osseux

Retour en haut de page : clic