Musique : Emmanuel Chabrier (1841-1894)

Le 27 Déc 2020 par Jac Lou Réagir » Partage » Partagez cet article sur Facebook

  "Ils sont là quelques-uns et des plus jeunes qui se tourmentent tout le temps pour lâcher trois pauvres bougres d'accords altérés, toujours les mêmes du reste ; et ça ne vit pas, ça ne chante pas, ça ne pète pas. Ils n'y croient pas à leur musique, ils la trouvent bien faite, moderne, mais elle les emmerde tous les premiers... Moi, ma première préoccupation est de faire ce qu'il me plaît, en cherchant tout d'abord à dégager ma personnalité ; ma seconde est de ne point être emmerdant." (*) Hé bien, nous allons vérifier vos dires, cher Emmanuel, avec des liens vers les auditions des vos oeuvres et vers la biographie des auteurs cités. Ils mettrons certainement une touche de vie dans le texte original de mon cahier d'Histoire de la musique. Les noms des auteurs mènent sur Wikipédia et les titres des oeuvres conduisent sur Youtube (*). Pour voir la liste des chapitres : clic

-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-

Portrait d'Emmanuel Chabrier
Emmanuel Chabrier (1880) par Édouard Manet (*)

"Cette musique là ça paie contant : c'est certainement de la
musique d'aujourd'hui ou de demain mais pas d'hier... (E. Chabrier)

  La deuxième moitié du dix-neuvième siècle voit éclore un nombre important de "grands" musiciens (*). Emmanuel Chabrier est né en 1841 dans la petite ville d'Ambert dans le Puy-de-Dôme. Il apprend très tôt le piano, mais son père, avocat, l'oriente vers le droit. Il n'abandonne cependant pas la musique et commence à écrire pour le piano pendant ses études secondaires à Paris. À partir de 1862, il travaille au ministère de l'Intérieur à Paris, mais il continue à fréquenter les milieux artistiques. Il est ami avec Paul Verlaine, Émile Zola, Alphonse Daudet. Il écrit de la musique parallèlement à son travail de bureau. Est-ce un "amateur" ou un "dilettante" ?

  Emmanuel Chabrier fréquente les impressionistes, notamment Auguste Renoir, Claude Monet, Édouard Manet, et il les admire. Pourtant sa musique est rarement impressioniste. On a pu dire de lui qu'il a été le père de la musique française contemporaine. À partir de 1877 il décide de se consacrer entièrement à la musique et compose un opéra comique : "L'Étoile" (♫). Suivront des pièces pour piano, des composition orchestrales et plusieurs opéras ou opéras comiques. Il meurt de la syphilis en 1894.

Espagna

  La première composition professionnelle de valeur d'Emmanuel Chabrier est "España", une oeuvre vraiment populaire écrite au retour d'un voyage en Espagne avec sa femme en 1883. Chabrier a voulu qu'elle soit populaire en lui donnant la forme rhapsodie et qu'elle soit espagnole en y incorporant des thèmes de danses à trois temps : jota (♬) et malagueña (♫).

Thème 1

Thème 2

Thème 3

=> Si vous avez oublié comment lire la musique
Jouer le thème (*)

Audition : ♫ España par l'orchestre symphonique de la BBC dirigé par Leonard Slatkin et pour la nostalgie, ♬ España par l'orchestre de Detroit dirigé par Paul Paray (la version écoutée dans les années 1960)

allez de l'avant, ce qu'il ne faut pas c'est de la musique malade. (E. Chabrier)

Liens complémentaires pour des musiques "pas malades"
 • Biographie d'Emmanuel Chabrier sur "Radio classique" clic
 • ♫ pièces pittoresques (1881) clic
 • ♬ suite pastorale (1881) clic
 • ♫ ouverture de Gwendoline (1886) clic
 • ♬ marche joyeuse (1888) clic
 • ♫ les cigales (mélodie 1890) clic
 • ♬ bourrée fantasque (1891) clic


nota : les textes ou auditions en violet ne figuraient pas dans mon cahier


NB ce billet reprend un cours de notre professeur de musique à l'École normale d'instituteurs de Versailles, Roger Blin (1921-2017).

-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-♮-♫-♯-♬-♩-♭-♪-

L'original aux feuilles jaunies par le temps (1 page)


 

Retour en haut de page : clic

Sommaire du Cahier d'Histoire de la musique clic

À suivre... Manuel de Falla (1876-1946)