Tag: "Naples"

Au musée archéologique de Naples

Le 7 Nov 2014 par Jac Lou Réagir (1) » Partage » Partagez cet article sur Facebook
Au musée archéologique de Naples


  Vous avez visité virtuellement avec moi Herculanum et sa voisine Pompéi, mais vous avez été frustré·e, voire déçu·e, de ne pas avoir vu certaines oeuvres d'art pourtant annoncées ou d'avoir vu seulement leurs copies. Je comprends, j'ai moi-même resssenti cette frustration. Heureusement, il suffit de s'accorder le temps d'une visite supplémentaire au Musée archéologique de Naples pour y retrouver ce qui a été enlevé aux ruines des deux cités victimes du Vésuve. Les légendes des photos et, en bonus, le "cabinet secret", se trouvent ci-dessous, sous les vignettes.

Cliquer sur une vignette pour afficher la photo.

[photo 1] Mosaïque aux poissons (maison du Faune, Pompéi [mdF]) • [photo 2] Le Faune (original - reflets dûs à la protection en plexiglas, une copie est à la mdF) • [photo 3-5] Mosaïques, scènes du Nil (mdF) • [photo 6] Mosaïque masque de tragédie (mdF) • [photo 7] Mosaïque Satyre et nymphe (mdF) • [photo 8] Mosaïque Pan and Hamadryad (ne provient pas des villes Herculanum ou Pompéi) • [photo 9] Poterie avec satyres priapiques • [photo 10-14] Atlas supportant l'Univers (IIe siècle, Rome) • [photo 15] Masque de satyre (peinture, Pompéi) • [photo 16-17] Salle de la méridienne astronomique (la bande au sol) arpentée par une des deux plus jolies filles de mes connaissances • [photo 18] Buste de Vespasien • [photo 19] Buste de Jules César • [photo 20-21] Statue de jeune satyre et sa grappe (seul le torse est antique, le reste est en toc). • [photo 22-24] Statue d'Hercule (IVe siècle avant notre calendrier), sa massue, sa peau de lion et les pommes du jardin des Hespérides (dans sa main, derrière son dos) • [photo 25] Sortie du musée au clair de lune

 En novembre 2014, la grève mentionnée précédemment dans le billet Pompéi, qui perturbait les visites d'Herculanum et de Pompéi, affectait également le musée. Certaines salles n'étaient pas accessibles. Cependant, aspect positif, la visite des parties ouvertes s'effectuait dans une grande liberté. Je ne suis pas un adepte fervent de la photographie d'oeuvres d'arts dans les musées, même quand c'est expressément autorisé. Habituellement je ne fais des clichés que de détails intriguants ou de rapprochements inattendus. Cette fois j'ai peut-être un peu dérogé à ma règle non écrite. Encore une fois ce que je vous propose de voir ne relève que de la réponse à mes émotions. Il n'y a aucun système ni objectif (sauf celui de l'appareil photo, bien sûr).

Le cabinet secret

  Ce "cabinet secret" du musée l'est resté (secret) jusqu'à une époque récente. Il n'est complètement réouvert au public que depuis les années 2000. Avant cette date, il fallait bien sûr, puisqu'il est secret, montrer patte blanche pour y entrer. Pour nous, il suffira de taper un mot de passe... rassurez-vous, ce n'est pas compliqué puisqu'il s'agit de mon prénom (tout en minuscules, je ne suis pas prétentieux). Cliquez sur le bouton violet dans la barre de commande en haut de l'image floue (cette barre apparaît plus nettement quand la souris passe dessus). Au musée les enfants de moins de 14 ans doivent être accompagnés par un adulte responsable.

Légendes : le plat est d'origine inconnue, la statue du satyre et de la nymphe (ce qu'il en reste) vient de Pollena Trocchia (métropole de Naples), Pan et sa chèvre proviennent de la villa des papyrus d'Herculanum, le bas-relief avec couple est de Pompéi et les peintures étaient sur les murs des lupanars de Pompéi.

En complément

Visite virtuelle Devant le musée de Naples clic

Wikipedia : • 1. Le Musée archéologique national de Naples • 2. La statue d'Atlas • 3. La statue d'Hercule • 4. La maison du Faune • 5. Méridienne astronomique • 6. Les Hespérides, leur jardin et les pommes d'or.

Le catalogue illustré complet du Musée archéologique national de Naples clic.

Plus de billets sur Naples clic

  La publication de ces billets illustrés est aussi pour moi l'occasion de conserver une petite pratique de programmation (c'est bon pour mes neurones vieillissants). Cette fois c'est le floutage / défloutage des photos qui a été mon défi intellectuel.

Prises de vues : appareil compact Panasonic Lumix DMC-TZ40. Résolution originale 4896x3672 px. Post-traitement : - réglages luminosite/contraste, corrections de perspective et réduction à 1280x960 px : PaintShop-pro 2018 - diminution de l'effet de brume sur les lointains : Photoshop Elements 2019