Latest Comments

In response to: Musique vocale religieuse au Moyen-âge

Comment from: Jac Lou [Member]

Jacques Laschet : tu as raison, ce chapitre utilise un vocabulaire musical moins courant que celui des précédents, et sans doute un peu déroutant pour celles et ceux qui, comme moi, ont appris le peu de mots de latin qu’ils pensent connaître dans les pages roses du dictionnaire. Mais finalement ce nouveau vocabulaire est assez limité. Il n’y a que quelques mots tout au plus à assimiler et retenir. Je suis de ceux qui ont été initialement tenus à l’écart de la religion, comme tu dis, puis qui ont trouvé des raisons de garder leurs distances, et je partage ton opinion selon laquelle cela n’empêche en rien d’être ému à l’écoute de ces chants à la polyphonie encore limitée (on est encore loin des fugues de Bach). J’ai ajouté avec le plaisir de me penser iconoclaste, je l’avoue, le gymel en tierces inférieures interprété par des femmes. Je me surprends à aimer les anglais quand ils prennent le contre-pied des papes !

29/06/20 @ 02:23

In response to: Musique vocale religieuse au Moyen-âge

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques, pour cette leçon de musique spirituelle aux sources de la musique classique. Beaucoup de vocabulaire à apprendre auquel seuls les spécialistes sont coutumiers (j’en suis pas).

Je connais pas mal de gens qui se sont écartés, ou qui sont restés à l’écart de la religion, mais qui sont très émus à l’audition de ces chants polyphoniques qui soulèvent (encore un peu et ils pourraient léviter!).

On peut regretter quand même:
- l’exclusion des voix de femmes, même s’il y a eu a quelques audacieuses et heureuses incartades (il faut écouter le groupe Sequentia chanter les compositions médiévales de Hildegarde von Bingen)
- la rigidité des autorités religieuse pour certaines formes musicales
- ces Anglais qui, déjà, prennent le pli de ne pas faire pareil que les continentaux (mais faut-il le regretter?)

28/06/20 @ 20:44

In response to: Balade à Guédelon en Puisaye

Comment from: Chantal Cousin [Visitor]
Chantal Cousin

Un de mes fils est allé visiter Guédelon voilà 3 ans lors d’un séjour dans l’Yonne; le château était pratiquement terminé et la construction en cours était un moulin, ouvert lui aussi à la visite depuis.

23/06/20 @ 17:07

In response to: Musique : le concerto

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques, pour ce festival de concertos bien à propos pour ce jour spécial

21/06/20 @ 22:46

In response to: Visite du Moulin de Vanneau en Puisaye

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

C’est une merveille de technologie, développée au fil de notre Moyen-Age que beaucoup ont réduit à son obscurantisme. Sans aller jusqu’à dédouaner les inventions religieuses (et je suis gentil !), cette période prétendue obscure a tout de même montré que sur le plan technique il pouvait y avoir du génie.

20/06/20 @ 20:24

In response to: Musique : la symphonie

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci Jacques pour cette leçon magistrale. Je pense que c’est la forme musicale qui parle le plus au grand public avec force d’impressions sonores.

Merci aussi à ton professeur de citer une seconde fois un compositeur qui est dans ma parenté (C. Franck), ce qui ne me confère absolument aucun mérite, mais me donne seulement l’occasion de dire qu’il y avait, dans ma famille et au cours des deux derniers siècles, bon nombre de musiciens de valeurs dont deux au moins ont pu faire brillante carrière de leur passion.

L’éducation musicale mérite pleinement d’être transmise. Mais qu’il est difficile aujourd’hui de transmettre le goût de l’effort et du travail persévérant que cette éducation requiert.

Je te souhaite une bonne fête de la musique !

20/06/20 @ 20:12

In response to: Balade à Guédelon en Puisaye

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

J’ai vu un reportage bien plus récent, montrant l’évolution de cette construction, un projet fou et encore loin d’être terminé, avec des techniques et des acteurs qui semblent d’époque: outils, vêtements, coiffure, barbe, mais peut-être pas les chaussures…

A quand la fin du chantier ???
Il faudra y retourner dans 20 ans…

12/06/20 @ 16:40

In response to: Musique : la forme suite

Comment from: CHENG [Visitor]  
CHENG

Jacques,

Merci pour ces illustrations. Mais en effet la sarabande est un morceau tellement à part que je la préfère plus que tous les 4 autres. Il y a quelque chose de transcendant dans ce morceau. Ma prof disait qu’il devait être joué… endiable. Il paraît que c’est un œuvre en réaction aux normes très catholique de la société contemporaine ( je dirais plutôt de l’Eglise).

Bien à toi,
Shu-Yun

10/06/20 @ 21:19

In response to: Musique : la forme sonate

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques

Encore une leçon magistrale !

07/06/20 @ 16:14

In response to: Balade à la ferme en Puisaye

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques pour cette visite, toujours intéressante même à 20 ans d’intervalle.

Ce documentaire montre le métier ancien de bouvier, que certains écologistes crépusculaires voudraient remettre au goût du jour pour remplacer les tracteurs par des attelages de bœufs dans l’agriculture. D’accord pour moi, mais à certaines conditions comme:
- accepter de payer le juste prix
- récupérer le (bio)méthane émis, qui est pire que le CO2 en termes d’effet de serre, quitte à le brûler…

04/06/20 @ 13:01

In response to: Musique : la forme suite

Comment from: Jac Lou [Member]

Pour Shu-Yun (voir “pour Jacques” à la suite) : je suppose que tu as écouté un fragment nommé “Sarabande” de la suite numéro 4 en Ré mineur pour clavecin de Haendel ? C’est en effet la pièce la plus connue de ce compositeur. Elle a été reprise dans une version orchestrale dans le film “Barry Lindon” de Stanley Kubrick. Quand on fait une recherche rapide sur Youtube on ne trouve que ça…

Sarabande (version orchestrale)

Mais la suite en question est bien écrite pour le clavecin ! Comme toutes les *suites*, elle comporte plusieurs morceaux, 5 en l’occurence: Prélude (ou Allegro) - Allemande - Courante - Sarabande - Gigue. Comme tu vois la “Sarabande” est le 4ème morceau et, au clavecin, on n’entend pas tout à fait ce que le film de Kubrick a fait connaître… Le lien ci-dessous envoie directement à la Sarabande d’une interprétation au clavecin, mais on peut aussi écouter depuis le début l’ensemble de la suite…

Sarabande (version clavecin)

Voir aussi ce qu’on peut lire sur Wikipédia

Suites pour clavecin de Haendel

Enfin, juste pour le plaisir de la surprise :
Sarabande (carillon)

PS : j’ai ajouté des illustrations musicales dans le paragraphe “Évolution”

Pour Jacques : tu as raison, Youtube, c’est la Samaritaine de l’internet, on y trouve tout ! (slogan publicitaire des années 1960). Mais Gougueul, à qui appartient le tube, veille au grain. Son robot m’a signalé par exemple que les 2 minutes de musique que j’ai collées dans ma petite vidéo sur l’éclipse de Lune étaient soumises à droits d’auteur et que je ne peux dont pas en faire ce que je veux et notamment faire payer pour montrer ma vidéo :) Je crois que ce sont les éditeurs, plus que les musiciens, qui ont peur d’y perdre des revenus.

02/06/20 @ 11:45

In response to: Musique : la forme suite

Comment from: Shu-Yun Cheng [Visitor]  
Shu-Yun Cheng

J’ai joué la sarabande de handael et elle est très différente des œuvres que tu as présentées. C’est aussi une suite?
Shu-Yun

01/06/20 @ 21:57

In response to: Musique : la forme suite

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques, pour cette suite…
A l’époque où l’on achetait encore les CDs audio, j’ai fait l’acquisition quelques suites parmi les plus connues de JS Bach et de Haendel.
Je me demande comment les musiciens arrivent encore à gagner leur vie, en dehors de concerts auxquels peu de mélomanes ont accès, si tout est balancé sur Youtube ?

31/05/20 @ 15:25

In response to: Balade musicale en Puisaye

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

La première vue, en format panoramique, me fait penser à une peinture, avec cette impression de coups de pinceau…
Merci pour la vidéo où l’on peut revoir Irène, Justine déjà grande et Mathilde encore petite !

28/05/20 @ 15:57

In response to: Musique : l'orchestre symphonique

Comment from: Jac Lou [Member]

Jacques, c’est moi qui te remercie de faire une lecture si attentive épitête même si critique de mes billets. J’ai donc ajouté un “sic” dans le texte pour signaler que c’est par honnêteté et respect du texte original que j’ai recopié sans la corriger cette … disons “license poétique", dont j’étais capable et coupable à 16 ans ;) Sois indulgent stp, je débutais en “Histoire de la musique". Note qu’il y a un second “sic” dans et pour “pitsiccato” :) Bonne journée à qui me lira.

26/05/20 @ 09:40

In response to: Musique : l'orchestre symphonique

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Merci, Jacques, tes leçons sont très divertissantes, instructives et richement documentées !
Le quintette ou quintet, voire quintuor, connais donc plusieurs orthographes, mais je ne connaissais pas celle du “quintête". Note que je t’ai déjà vu écrire “épitête” dans un autre contexte…

25/05/20 @ 19:49

In response to: Musique : l'orchestre symphonique

Comment from: Jac Lou [Member]

Bonjour. J’ai ajouté dans ce billet les premières pages de mon Cahier de Musique. Elles proposent une description, agrémentée d’auditions, des instruments de l’orchestre symhonique. Je n’ai pas activé de notification car je pense que vous êtes saturé·e·s par mes publications. Venez-y à votre guise.

24/05/20 @ 17:06

In response to: Musique : le poème symphonique

Comment from: CHENG [Visitor]  
CHENG

Merci pour ces info. Je ne manquerai pas de lire ces billets, cela m’intéresse !
On peut, comme cela, apprécier la grande musique sans sortir chez-soi (ce n’est pas le but, mais faute de pouvoir assister aux concerts c’est une alternative idéale !). Amitié, Shu-Yun

23/05/20 @ 12:34

In response to: Musique : le poème symphonique

Comment from: Jac Lou [Member]

Réponse pour Shu-Yun : ce que j’ai transcrit sont des notes de cours prises en effet par moi il y a bientôt 60 ans. Le cours était donné par le professeur Roger Blin (1921-2017). Merci pour ton intérêt. Note que j’ai publié par ailleurs (sans envoyer une notification) l’introduction de ce cours sur l’Histoire de la musique et la description des instruments de l’orchestre symphonique. Voir le lien à la fin de cet article sur le “poème symphonique".

22/05/20 @ 10:13

In response to: Jardins à Argenteuil et Cormeilles -1

Comment from: Jacques LASCHET [Visitor]  
Jacques LASCHET

Sinistre, et même glaçant !
Seul espoir de renaissance, ce sont ces graines dans les crânes fracassés…
Certains hommes primitifs mangeaient la cervelle de leurs défunts congénères mâles, avec la conviction que cet organe est la source de la semence, en passant bien entendu par la moelle épinière…
Voici illustrée une preuve ‘éclatante’ que ces primitifs avaient raison !

21/05/20 @ 14:15